top of page
dolmen1.jpeg

Le Dolmen

Le Dolmen des Clottes

ou

Dolmen de Cantegrel

ou

Roc del Cayre

Le docteur Testut étudie le dolmen en 1881 et charge son élève Louis Gouzot d'y opérer une fouille. L'édifice est signalé en 1885 par Anatole de Romejoux. En 1898, Émile Rivière, qui y pratique une fouille sommaire, en donne la première description sous le nom de dolmen des Clottes. Peyrony et Belvès le décrivent en 1913 sous le nom de dolmen de Cantegrel. En 1935, Secondat et Marchadier publient une étude plus complète.

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 2008.

 

La table est de forme ovale. Elle mesure 2,50 m dans sa plus grande largeur sur 3,50 m dans sa plus grande longueur. Deux orthostates ne supportent plus la table. Toutes les dalles sont en grès rouge. La chambre sépulcrale est large de 1,20 m à l'entrée, de 1,52 m au centre et de 1,29 m au fond pour une longueur totale de 2,34 m. Elle ouvre à l'est.

 

Il est probable que lors de la construction du chemin reliant Saint-Chamassy à Bigaroque, qui longe le côté ouest du dolmen, certaines dalles d'origine furent prélevées et que d'autres furent déplacées pour éviter l'effondrement de la table. La seule dalle restante côté ouest comporte des rainures droites d'une profondeur maximale de 1,50 cm, elle pourrait avoir été précédemment utilisée comme polissoir.

 

Fouilles

Dans plusieurs lettres datées de 1883, Louis Gouzot relate les résultats de plusieurs fouilles successives et mentionne avoir creusé jusqu'au rocher sous-jacent : il découvre ainsi un squelette quasi-complet, dont il ne manque que la tête et une lame plate en silex. Plus tard, Émile Rivière ne découvrit qu'un éclat de silex mais il ne fouilla pas la couche inférieure.

bottom of page